L’Ascension

18 mai 2017

Les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre.

Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes.

Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles :
« Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé.
Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.
 »
Mt 28

Certains eurent des doutes. Mais ils se prosternèrent dès qu’ils virent Jésus. C’est donc qu’ils croyaient. Mélange de doute et de foi.

On pense trop souvent que nos doutes sont des manques de foi, et à cause d’eux on n’ose pas s’engager dans la mission que Jésus nous confie. En fait, nos doutes sont des crises de croissance de notre foi, ils sont quelque part de bons signes s’ils ne nous paralysent pas.

Jésus nous guérit de nos paralysies en nous promettant sa présence de chaque instant et en nous envoyant en mission.