2e dimanche de Pâques : les disciples

22 avril 2017

C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux.
Il leur dit :
« La paix soit avec vous !  »
Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau :
« La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit :
« Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ;
à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus.
 »

Jésus donne sa paix à ses disciples, par trois fois : deux fois lors de cette première manifestation, encore une fois huit jours plus tard, lorsque Thomas sera présent. Le dimanche de la miséricorde est marqué par ce don de la paix.

Mais...

Quand on est obligé de répéter, c’est parce qu’on n’est pas entendu. La preuve, huit jours après les disciples seront encore enfermés à double tour..

Jésus les envoie. Où ? Il ne le dit pas. Et là aussi sa parole tombe dans un océan de peurs : huit jours après ils seront encore là...

Jésus aurait des raisons de leur dire ’je vous pardonne’. Au contraire il leur dit ’pardonnez-vous les uns aux autres’. On pourrait ajouter ’pardonnez-vous à vous-mêmes ce que vous m’avez fait il y a trois jours’.

Oui, en cette fête de la miséricorde, demandons à l’Esprit Saint de venir nous consoler et nous guérir de toute la honte et la culpabilité par rapport à ce que nous avons fait ou ce que l’on nous a fait et qui nous empêche de pardonner aux autres. Ainsi notre coeur sera en paix et nous pourrons répondre à l’envoi de Jésus pour témoigner de sa miséricorde.